Jay Hynes Directeur chez Xtratherm

« Une fois que nous avons sélectionné la Wallonie, l'AWEX nous a aidés, notamment en organisant des réunions avec des entreprises locales, ce que nous avons trouvé très utile. Ils nous aident par ailleurs toujours beaucoup aujourd'hui. »

Le boom de la construction peu énergivore en Europe est une bonne nouvelle pour les fabricants de produits isolants tels que Xtratherm. L’entreprise irlandaise ouvrira dès ce printemps à Feluy (Hainaut) sa première usine sur le continent (la troisième au total), en vue de fournir des panneaux isolants en mousse et rigides aux fournisseurs du secteur de la construction en Allemagne, dans le Benelux et en France. Son souhait est de  commencer avec un effectif de 40 personnes durant les premiers mois, pour passer à 100 dans les cinq prochaines années.

« Si nous pouvons isoler les bâtiments, nous pouvons réduire la quantité d’énergie requise pour les chauffer ou les rafraîchir », explique Jay Hynes, directeur de Xtratherm, notamment responsable du marketing européen et du développement des activités. Bien que l’industrie de la construction en général rencontre des difficultés, il affirme qu’il existe un marché croissant pour l’isolation, étant donné que les pays de l’UE adoptent des objectifs stricts en matière d’efficacité énergétique dans le but de concrétiser les engagements pris à Kyoto par rapport au changement climatique.

« La plupart des pays affichent un objectif pour de nouvelles maisons zéro carbone d’ici 2020 », poursuit-il. « L’effet global de tous ces changements sera perçu des années plus tard. »

Xtratherm investit au total 33 millions d’euros dans son site X3 de Feluy, un montant de 12 millions d’euros étant réservé à l’usine et à l’équipement. Cette entreprise familiale créée en 1986 compte des bureaux en Irlande et en Angleterre. Elle emploie plus de 300 personnes dans six pays. Elle s’appelait à l’origine Hytherm, jusqu’à ce que les propriétaires découvrent que ce nom était déjà utilisé et optent pour Xtratherm. La marque Xtratherm (où le X est écrit comme la lettre grecque lambda) symbolise la conductivité thermique.

En dehors de ses principaux marchés, Xtratherm présente des activités de développement en Scandinavie, en Europe orientale, mais aussi en Australie et en Asie du Sud-est.

Depuis 2008, elle vend ses produits sur le continent européen, ce qui représente à présent 20 à 25% de son chiffre d’affaires annuel. Il y a trois ans, elle a décidé d’y ouvrir une usine et a commencé à rechercher une situation stratégique. Après avoir prospecté en France, aux Pays-Bas et au Luxembourg, elle s’est penchée sur l’Allemagne et la Belgique et a opté pour Feluy, qui proposait de grands terrains adaptés à un usage industriel, à prix raisonnables et offrant des possibilités d’expansion future.

La situation centrale, avec accès aux autoroutes et aux principaux axes de transport, de bonnes liaisons aériennes et routières vers l’Irlande et le RU, une main-d’œuvre locale qualifiée, ainsi que le soutien et l’enthousiasme du gouvernement ont également joué un rôle important. L’entreprise a acheté plus d’espace que nécessaire en vue d’une expansion future et elle a particulièrement été impressionnée par une ouverture à l’investissement qu’elle n’a pas retrouvé ailleurs.

« Une fois que nous avons sélectionné la Wallonie, l’AWEX nous a aidés, notamment en organisant des réunions avec des entreprises locales, ce que nous avons trouvé très utile », ajoute M. Hynes, le fils du fondateur de l’entreprise. « Ils nous aident par ailleurs toujours beaucoup aujourd’hui. »

L’accès au financement constituait un autre avantage pour Xtratherm. « Les banques belges sont très ouvertes aux affaires et très compétitives par rapport aux conditions proposées », poursuit M. Hynes. Xtratherm a obtenu des prêts à des taux intéressants chez plusieurs prêteurs, ainsi que du financement obligataire à la Société Régionale d’Investissement de Wallonie (SRIW),  agence gérée par l’Etat qui investit dans les entreprises qui créent des emplois locaux.

Xtratherm a construit une usine de 20.000 m², laissant sur le site de 117.000 m² beaucoup d’espace pour son expansion future si les affaires marchent bien. Elle recrute localement pour ce nouveau site et se dit satisfaite des compétences linguistiques et techniques disponibles dans la région.

« Nous sommes pleinement satisfaits des compétences et des attitudes de la main d’oeuvre que nous employons », poursuit M. Hynes, qui se sent à présent comme chez lui en Belgique. « Les Wallons, et les Belges en général, ont beaucoup d’affinités avec les Irlandais, avec une histoire commune remontant à de nombreuses générations », ajoute-t-il. « Cette bonne relation se traduit par une certaine flexibilité, des traits de  personnalité similaires, un sens de l’humour et, évidemment, un amour mutuel d’une bonne bière. »

WWW.XTRATHERM.BE

FAITS

  • Qui ? Xtratherm, fabricant irlandais de produits isolants en mousse
  • Quoi ? Ouverture de sa première usine sur le continent européen
  • Où ? A Feluy, environ 28 km au nord-ouest de Charleroi et au nord de Seneffe
  • Quand ? usine opérationnelle ce printemps

CHIFFRES

  • € 33 millions Montant investi dans le terrain, le bâtiment et l’équipement
  • 100 emplois à créer à Feluy dans les cinq prochaines années
  • 117.000 m² Superficie achetée par Xtratherm pour le site de l’usine
  • 20.000 m² Taille de l’usine

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page