Supports financiers

La bourse de préactivité

C’est généralement avant le lancement d’un projet que l’on a le plus besoin d’un coup de pouce. Les phases préliminaires d’études, d’élaboration et de mise en forme exigent, en effet, un budget important.

La Wallonie propose, pour le financement de projets de création d’entreprise basés sur une idée originale, une subvention dénommée « Bourse de préactivité ». Pour en connaître davantage, consultez le site spécifique aux bourses de préactivité.

Pour créer son entreprise, la développer, la (re)capitaliser, investir d’autres marchés, un entrepreneur aura besoin, à un moment ou l’autre de son développement, de moyens financiers.

Les sources de financement sont nombreuses en matière de capital :

  1. la SRIW
  2. les banques privées ou publiques ;
  3. les fonds de seed capital ;
  4. les business angels ;
  5. les invest locaux ou régionaux ;
  6. les holdings régionaux ou (inter)nationaux ;
  7. les entreprises en recherche de diversification, des fonds de venture capital.

Au-delà de ces sources de financement, la Wallonie met à disposition des entrepreneurs une série d’incitants pour booster leur développement : les aides à l’investissement, les aides à l’emploi, les aides à l’export…

la SRIW

Bras financier de l’économie wallonne, le Groupe S.R.I.W. (Société Régionale d’Investissement de Wallonie) intervient financièrement, tant en Belgique qu’à l’étranger, dans des entreprises qui mènent des vastes projets industriels ou de services générateurs de haute valeur ajoutée. Depuis 30 ans, la SRIW favorise ainsi le développement économique en Wallonie et contribue concrètement et efficacement à la modernisation, à la croissance et au redéploiement des entreprises de son tissu industriel.

Les banques

A côté de New-York, de Londres ou de Paris, la Belgique est une place financière qui compte en Europe. Ceci justifie la présence de très nombreuses banques internationales dans notre pays. L’offre de crédit aux entreprises est particulièrement large et liquide, sans aucune discrimination quant à la nationalité de l’investisseur. Grâce à un efficace réseau d’agences, de très nombreuses banques belges et étrangères couvrent l’ensemble du territoire. Plus de 121 filiales ou succursales des banques internationales sont présentes en Belgique, parmi lesquelles on peut citer HSBC, ABN Amro, Bank of America, BNP Paribas Fortis, Citibank, Commerzbank, Deutsche Bank, ING, JP Morgan Chase, State Street Bank, the Bank of New York, UBS, Sumitomo Mitsui…

Du fait de l’ouverture internationale de la Belgique, plus de la moitié des activités bancaires ont pour cadre des activités financières internationales. La plupart des banques belges disposent d’ailleurs d’un très large réseau international au travers de filiales ou de succursales implantées stratégiquement sur les principales places financières mondiales.

Les fonds de seed capital ou Fonds de Capital d’Amorçage

Le Fonds de Capital d’Amorçage (FCA) est spécialisé dans le financement d’entreprises, en phase de démarrage ou de développement. Ces financements (jusqu’à maximum 125.000 Euros) ont principalement 3 formes :

  • la participation minoritaire et temporaire au capital (capital à risque ou venture capital) ;
  • le prêt sans garantie à taux préférentiel ;
  • le prêt subordonné.

Les Business Angels

Les Business Angels sont des investisseurs privés actifs, chefs d’entreprises ou cadres des secteurs privés et publics dotés d’une large expérience dans la gestion d’entreprise, acceptant le risque d’investir dans de jeunes sociétés des montants de l’ordre de 25.000 à 250.000 Euros environ, et voulant partager leur expérience et leur capacité d’entreprendre en accompagnant le/les entrepreneurs dans la réalisation de son/leur projet.

Liens utiles :
Le site de la Belgian association of business angels networks (BEBAN) répertorie les coordonnées et liens vers les sites des réseaux de Business angels belges, dont les deux principaux réseaux wallons : WaBAN et BAMS.

Les invests locaux ou régionaux

Les invests sont des sociétés publiques dont la vocation est de soutenir la création et le développement des PME générant la création d’emplois stables dans la zone territoriale (généralement le cadre de la Province) qui leur est réservée.
La Wallonie a confié à la SOWALFIN une mission de coordination de l’action des Invests – apport de capital à risque en faveur des PME/TPE.
Les Invests interviennent sous forme d’apports financiers, en privilégiant les techniques de financement de haut de bilan :

  • prises de participation minoritaire avec engagement de rachat ;
  • prêts obligataires convertibles en actions ;
  • prêts subordonnés.

Pour ce faire, ils disposent d’un capital mixte associant la Région wallonne et des sociétés privées. Il existe actuellement 9 Invests qui couvrent l’ensemble du territoire wallon.
Son principe est simple ; on investit en capital en prenant tous les risques liés au projet et, en retour, l’investisseur se rémunère sur « la plus-value » lors de la revente de ses actions.

Le Fonds de participation

Le Fonds de participation est une institution financière publique fédérale qui soutient et encourage l’esprit d’entreprise en poursuivant un double objectif socio-économique :

  • Faciliter l’accès au crédit bancaire aux entrepreneurs indépendants, aux professions libérales et aux petites entreprises en phase de démarrage, d’expansion ou de transmission ;
  • Lutter contre le chômage par l’octroi de prêts aux demandeurs d’emploi qui créent leur propre affaire.

Les possibilités d’intervention sont multiples :

  • Co-financement : un crédit professionnel partagé entre la banque et le Fonds de participation ;
  • Starteo : destiné à l’indépendant ou PME qui démarre ou est actif depuis maximum 4 ans ;
  • Optimeo : concerne l’entreprise en phase de développement;
  • Micro-finance : il s’agit d’un micro-crédit avec un appui professionnel pour financer l’auto-création d’emploi ;
  • Prêt Lancement : destiné aux demandeurs d’emploi inoccupés qui créent leur propre affaire ;
  • Prêt Solidaire : concerne les personnes précarisées qui développent une activité indépendante;
  • Plan jeunes indépendants: réservé aux – de 30 ans ayant des projets d’entreprises. Co-financement du capital à risque : un prêt complémentaire à l’apport d’un Business Angel et de l’entrepreneur ;
  • Business Angel+ : entreprises innovantes qui démarrent ou se développent avec un Business Angel.

Holding publics et privés

La Wallonie est également le siège de holdings publics ou privés qui détiennent des participations financières dans des entreprises locales ou internationales. Elles participent ainsi également au financement des sociétés actives en Wallonie.
Les sociétés holding les plus connues en Belgique sont la CNP, Ackerman Van Haren, la Floridienne…

 

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page