Technologies environnementales

Technologies environnementales en Wallonie : les éoliennes

Les Technologies environnementales créatrices d’emplois

Les green technologies sont une source de développement économique et de bien-être où l’innovation technologique tient un rôle central. La filière verte créé également un nombre important d’emplois.

Dans une évaluation datée de 2010, le bureau fédéral du Plan a chiffré le nombre d’emplois directement liés à l’environnement à près de 77.000 équivalents temps plein en Belgique.

Sur la denière décennie, le nombre de postes de travail a augmenté de 40%. C’est plus que la croissance naturelle de l’emploi. Sur la même période, le nombre d’entreprises et d’organismes actifs dans ce secteur a connu une hausse de 44% et leur chiffre d’affaires a bondi de 22%.

La Wallonie dispose des entreprises, du know-how et des compétences pour transformer l’essai et faire des greentechs un véhicule de croissance, dans la foulée du Plan Marshall 2.vert.

GreenWin, le pôle des technologies environnementales

Début 2011, GREENWIN a été reconnu par le Gouvernement wallon comme 6ème Pôle de compétitivité régional.

Pas moins de 870 personnes issues de 190 entreprises (dont 115 PME), et de 200 services universitaires ou centres de recherche qui ont participé à la construction du projet Greenwin, et ce, à différents niveaux d’intervention (définition de la stratégie du Pôle, constitution du dossier de candidature, montage de projets de R&D, Formation).

Actions de Greenwin :

Le Pôle GREENWIN se focalise sur le cycle de vie de la matière. Il vise à réduire notre empreinte environnementale par le développement technologique et l’innovation dans les domaines suivants :

  • Elaboration de produits et matériaux plus durables issus de matières premières renouvelables (bio-basées) ou secondaires (recyclées). Elaboration de produits plus solides, plus performants et non toxiques pendant leur utilisation et qui seront, en fin de vie, plus économiques, biodégradables, compostables ou recyclables ;
  • Intégration & mise en œuvre durables des matériaux, dans des composants et des systèmes qui servent eux-mêmes des objectifs environnementaux : systèmes de stockage d’énergie ou constructions à haute performance environnementale, bâtiments zéro énergie, etc ;
  • Traitement & valorisation des déchets et des effluents, avec un objectif final de « zéro déchet » à travers tout le processus économique, depuis la fabrication des produits et matériaux jusqu’au démantèlement ultime des composants et systèmes (logique d’approche : matière par priorité, énergie par défaut).

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page