Ingénierie et matériaux nouveaux

Ingénierie et matériaux nouveaux en Wallonie

Le secteur du génie mécanique recouvre quelques 2.900 entreprises et 60.000 emplois directs. Il représente un peu moins de 40% de l’emploi manufacturier wallon. Le secteur investit autour de 600 millions d’euros en R&D chaque année dans de nombreuses technologies de pointe.

Le génie mécanique, une compétence transversale

Ce secteur est un vivier de développement où évoluent des entreprises wallonnes de premier plan. Le domaine du génie mécanique est vaste car il englobe toutes les compétences qui font appel à la mécanique. On y retrouve le secteur de l’aérospatial, celui de l’automobile, ainsi que tous les procédés industriels mécanisés, de la ligne de montage pour médicaments, à l’électroménager, en passant par l’industrie chimique.

La robotique et l’automation sont intimement liées au génie mécanique et constituent des secteurs dans lesquels la Wallonie est experte. En effet, les qualités wallonnes de précision, fiabilité et rapidité dans l’électromécanique ont conduit les ingénieurs de la région à en faire un secteur d’excellence.

Diversité des matériaux et des technologies

Les produits ou processus d’usage courant conjuguent aujourd’hui une grande diversité de matériaux et de revêtements, de technologies de mise à forme des matériaux. Ils intègrent l’électronique et la mécanique (mécatronique) ; les mathématiques via des simulations de plus en plus sophistiquées ; la biomécatronique ; la photonique ; etc.

En fait, les « machines et process » du génie mécanique ainsi que ses composants intègrent des domaines scientifiques et techniques de pointe de plus en plus variés. L’interaction entre ces sciences et technologies est croissante et conduit à « l’hybridation du génie mécanique ». Elle permet de réelles innovations de rupture.

Avec l’hybridation des technologies, une entreprise ne peut intégrer tous les savoirs requis. Elle doit donc s’appuyer sur des entreprises spécialisées dans certains domaines technologiques.

Les ensembliers/intégrateurs sont souvent de grandes entreprises. Toutefois, dans certaines niches, dans les secteurs naissants, ou encore dans les secteurs dans lesquels la consolidation de l’industrie n’a pas encore eu lieu, les PME peuvent jouer le rôle d’ensemblier/intégrateur.

Le Pôle MecaTech

L’hybridation des technologies et le positionnement stratégique des différents types d’acteurs rendent indispensable le fonctionnement « en réseaux » des différents acteurs du génie mécanique.
Cette notion de réseau doit être étendue aux universités et aux centres de recherche qui en sont des acteurs essentiels. Favoriser ce type de fonctionnement est un des objectifs des pôles.

Le Pôle MécaTech se base sur 4 axes technologiques :

  1. Matériaux et surfaces du futur : évolution des matériaux classiques vers de nouveaux matériaux (céramiques, composites, polymères), des systèmes multi-matériaux, des revêtements et traitements de surface, les nanotechnologies, etc. qui répondent de façon plus économique et plus durable aux besoins des utilisateurs finaux.
  2. Technologies globales : intégration d’un ensemble de fonctions dans un seul objet et optimisation des temps et coûts de conception/fabrication, en réduisant le nombre d’opérations par adjonction de matières plutôt que par enlèvement (mécanisage). Elles reposent sur les injections de poudres, les états semi-solides (thixoforming)…, sur les connaissances des multi-matériaux, sur la maîtrise de mises à forme « one shot »…
  3. Microtechnologies et mécatronique : développement de systèmes mécatroniques et de leur miniaturisation. Un système mécatronique est une structure mécanique composée d’électronique, d’actionneurs, de capteurs, d’une commande intelligente et d’interfaces avec l’homme et le monde extérieur.
  4. Maintenance et fiabilité : développements visant à assurer la disponibilité maximum des unités de production, le niveau de production/performance des installations, la qualité des produits issus.

Consultez le site Internet du Pôle Mecatech.

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page