Itheos TherapeuticsL’aide à la recherche de plus de six millions d’euros que le gouvernement wallon nous a accordée nous a permis d’obtenir une preuve de concept chez l’homme en commençant des études cliniques pour un premier candidat médicament.

iTeos, spin-off de l’Institut Ludwig de Recherche sur le Cancer (LICR) et de l’Institut de Duve à l’Université catholique de Louvain (UCL), a obtenu 3 millions d’euros du LICR, de Hunza Ventures SCA, Life Sciences Research Partners, Vives Louvain Technology Fund ainsi que d’autres investisseurs privés. Ce financement a complété un subside non-dilutif d’un montant de 6 millions d’euros, obtenu en 2011 de la part du Gouvernement wallon.

L’immunothérapie du cancer permet de stimuler le système immunitaire afin qu’il détruise spécifiquement les tumeurs et limite les risques de récidive, avec peu d’effets indésirables. Le succès de l’immunothérapie est toutefois limité par la capacité de certaines tumeurs à bloquer la réponse immunitaire, phénomène appelé immunosuppression. Les scientifiques tentent désormais de mieux comprendre les mécanismes responsables de l’immunosuppression, afin de concevoir des stratégies qui permettraient de la vaincre.

C’est précisément la mission d’iTeos : développer des médicaments immunomodulateurs, de type « petites molécules », capables d’augmenter l’efficacité de l’immunothérapie du cancer et de stimuler la réponse immunitaire spontanée contre les tumeurs.

misc.back to top back to top

Inscrivez-vous à la newsletter

Personnalisez votre expérience de navigation