Le chantier visant à pouvoir relier par le train, à la frontière franco-belge, le Terminal Container d'Athus (TCA) et Mont-Saint-Martin, en France, vient d’être lancé.

Premier "port sec" de Belgique, le TCA a vu transiter en 2018, grâce à la combinaison multimodale rail-route, près de 46.500 containers maritimes, en direction des ports de la Mer du Nord ou de la région Sarre/Lorraine/Luxembourg.

Et, si jusqu'à présent, les opérateurs ne bénéficiaient pas d'un accès direct vers la France, celui-ci devrait voir le jour en 2020 grâce au projet de liaison Athus/Mont-Saint-Martin initié par Infrabel et l'Intercommunale Idelux (gestionnaire du site).

INFRABEL ET IDELUX

Ces travaux permettront au Terminal Container d'Athus de passer d'un statut de 'terminal' à celui de 'hub international', offrant des perspectives de développements économiques pour ce site de 16 hectares (qui emploie 49 personnes) et pour tout le Sud Luxembourg

Athus Terminal Container

Les travaux prévoient le déplacement d'un passage à niveau, la modification d'une courbe et de voies existantes, la pose d'une nouvelle voie sur une distance de 875 mètres, la réalisation d'un pont et l'équipement de cette nouvelle voie et son raccordement au réseau ferroviaire.

Cette liaison est financée par le Fédéral à hauteur de 9,2 millions euros et par la Région wallonne à concurrence de 5,1 millions. Des subsides européens et une contribution d'Idelux (300.000 €) et de la SNCF Réseau viennent compléter le budget total de 20,2 millions euros.

Les premiers trains empruntant cette nouvelle liaison sont attendus pour août 2020.

Située au coeur de l'Europe, la Wallonie dispose d'infrastructures de premier plan pour les sociétés souhaitant investir dans le Transport et la Logistique

EN SAVOIR PLUS

Plus d'infos ? Contactez-nous !

Franck TOUSSAINT

Expert - Transport & Logistique

T +32 (0)81 33 28 62

misc.back to top back to top

Inscrivez-vous à la newsletter

Personnalisez votre expérience de navigation