Les composites à base de thermoplastiques : plus rapides et plus écologiques ?

« If you don’t go green, you won’t do business anymore ». La phrase du représentant d’Airbus claque comme une évidence. Or, si on sait déjà que le développement de matériaux composites est nécessaire pour le secteur aéronautique, on ignore peut-être que les thermoplastiques ont un haut potentiel de recyclage (95%). Leur rapidité de fabrication les rendra sans aucun doute incontournables, notamment en vue de la construction des 35.000 appareils prévus pour les 20 prochaines années, mais également dans le secteur automobile ou dans le domaine spatial. Ils joueront un rôle déterminant dans l’accélération des cadences de production.

Conscient des enjeux et des opportunités que représentent ces nouveaux matériaux pour les entreprises wallonnes, le pôle Skywin, qui fédère les acteurs aéronautiques, a organisé un séminaire spécifique à destination de ses partenaires. Le potentiel de la Wallonie, au-delà de ses capacités actuelles, est énorme : l’écosystème recèle d’acteurs qui permettent d’imaginer, de créer, de simuler, de tester et de produire très rapidement ! Les big players ne s’y trompent pas et Airbus ainsi que Safran étaient de la partie. Ils ont lancé la journée en détaillant leurs attentes en matière de thermoplastiques qui représentent autant d’opportunités d’affaires pour leurs fournisseurs potentiels.

Ashley Lyon, Expert Aéronautique & Spatial à l’Awex, annonce qu’ : « afin d’améliorer les performances en vol, le secteur aéronautique, en plein essor et intransigeant pour la qualité des pièces, est à la quête de réduction de poids des matériaux et de méthodes de fabrication plus rapides. Il est essentiel que les fournisseurs des avionneurs puissent trouver des solutions de fabrication de thermoplastiques à la fois novateurs et économiques, répondant aux critères de maintenance et de recyclage adéquats », un défi auquel l'écosystème wallon peut faire face.

Ashley Lyon, Expert Aéronautique & Spatial à l'Awex

Il est essentiel que les fournisseurs des avionneurs puissent trouver des solutions de fabrication de thermoplastiques à la fois novateurs et économiques, répondant aux critères de maintenance et de recyclage adéquats. 

Les procédés d’additive manufacturing sont notamment visés : ils offrent la possibilité de produire des pièces plus légères, avec une structure plus complexe et de manière moins coûteuse. De plus, les pièces produites par Hexcel Composites, une entreprise wallonne spécialisée dans le domaine, sont « prêtes à voler », très performantes au niveau de la résistance aux températures extrêmes et le rapport coût/efficacité est redoutablement compétitif.

Benoit Vieille (INSA, Rouen) le confirme : par rapport à ce qui est utilisé traditionnellement dans l’aviation, les matériaux composites à base de thermoplastiques sont plus efficaces dans les pires scénarii puisqu’ils sont très résistants au feu et aux dégâts d’impacts. Des caractéristiques qui s’avèrent essentielles et salvatrices quand on sait que, dans le cas d’un départ de feu au niveau d’un moteur en plein vol, on considère que le pilote a 15 minutes pour poser l’appareil.

De son côté, Solvay, qui a développé une expertise incomparable dans le domaine des nouveaux matériaux, reste un acteur important en Belgique : de l’ingénierie virtuelle au produit, en passant (plusieurs fois) par le prototypage et les tests, leur méthode itérative permet de mettre le doigt sur la solution la plus efficace pour leurs clients, quels que soient leurs buts.

En Wallonie, on peut encore citer, par exemple, Materia Nova. Le centre de recherche de l’université de Mons est dédié aux nouveaux matériaux. Ils mènent notamment des recherches pour élaborer de nouveaux matériaux ou sur la manière d’en modifier les propriétés, par exemple la conductivité électrique ou la résistance au feu. Mais ils développent également la conception d’imprimantes 3D, à base de poudre ou de filaments.

Cet écosystème très complet permet de répondre aux besoins les plus pointus des clients les plus exigeants. Quel que soit le challenge, la réponse se trouve forcément en Wallonie !

En savoir plus sur la Wallonie ?

Contactez notre expert Aéronautique & Spatial : il vous guidera au sein de notre écosystème pour trouver le meilleur interlocuteur.

Ashley LYON

Expert - Aéronautique & Spatial - TIC

T +32 (0)81 33 28 76

misc.back to top back to top

Inscrivez-vous à la newsletter

Personnalisez votre expérience de navigation