Kaneka Eurogentec a posé la première pierre de ses nouvelles installations. Un investissement de 40 millions d’euros et la possibilité de créer 40 nouveaux emplois en Wallonie.

Eurogentec

10.000m² pour une production à grande échelle

Active dans le développement et la fabrication de biomolécules, la société liégeoise confirme ainsi la forte croissance de ses activités et double la superficie totale de sa zone de production. Avec la construction de ce nouveau bâtiment adjacent à l’installation actuelle, l’ensemble de son unité de production atteindra près de 10.000 m2 et permettra la production à grande échelle de produits pharmaceutiques.

Lieven Janssens, vice-président exécutif de l’entreprise

Nous détenons actuellement le record du monde de la plus grande quantité de plasmides jamais produites en un lot. L’extension du site lui permettra de tripler notre chiffre d’affaires.

Lieven Janssens

Un record mondial

L’objectif de cet investissement est de créer une plateforme unique de fabrication de produits biologiques, destinés aux études cliniques et à la commercialisation. La nouvelle installation conjuguée avec le savoir-faire de l’entreprise permettront de répondre aux besoins, toujours plus accrus des clients.

Eurogentec, créée comme une spin-off de l’ULiège a été incorporée en 2010 à la société japonaise Kaneka pour ensuite être rebaptisée Kaneka Eurogentec. En 2016, l’entreprise devient lauréate du concours bisannuel, Grand Prix Wallonie à l’Exportation en Europe.

Ce prix, décerné par l’Agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers (AWEX), récompense « les entreprises qui ont contribué à la promotion de la qualité et du savoir-faire wallon à l’étranger,grâce à une augmentation de leur volume d’exportation ou par la conquête de marchés difficiles« . L’année dernière Pascale Delcomminette (CEO de l’Awex), impliquée longuement dans le dossier Kaneka, se félicitait de ce nouvel investissement.

Création de 40 nouveaux emplois 

La forte croissance de la société, lui a déjà permis d’engager une cinquantaine de collaborateurs supplémentaires durant ces dernières années. La nouvelle extension permettra de recruter au moins 40 employés techniques et scientifiques à temps plein.

La nouvelle unité de production, permettra également la production de nouveaux vaccins et médicaments destinés aux essais cliniques en phase finale. Jusqu’ici, le développement de produits biopharmaceutiques se situait aux stades 1 et 2 d’essais cliniques.

misc.back to top back to top

Inscrivez-vous à la newsletter

Personnalisez votre expérience de navigation