La biotech wallonne et les Japonais…

Il y a 8 mois

Après le rachat de la molécule d’Ogeda par la firme Astellas Pharma, les liens Wallonie-Japon en matière de biotechnologies sont plus forts que jamais.
Petite sœur peu connue d’Ogeda, la société it4ip, de Louvain-la-Neuve, augmente elle aussi ses partenariats japonais, surtout avec la société AR Brown (Japon/USA).
Fondée en 2006, It4ip travaille sur le développement de membranes micro-perforées (à hauteur de milliards de perforations au cm2) qui sont de plus en plus exploitées dans le secteur des bio-nanotechnologies et des analyses médicales de pointe, notamment pour les cultures cellulaires. Depuis 2014, leur nouveau lieu de travail de 300 m2 permet de fournir 100.000 m2 de films polymères micro-perforés par an.
Ses relations avec AR Brown sont passées au niveau supérieur. Depuis 10 ans, AR Brown détient des actions chez It4ip, et la société nipponne ne compte pas s’arrêter là. Les Japonais avaient vu la bonne affaire arriver, et ils ont investi dès la création d’It4ip. Désormais, plus de 50% des commandes de la société viennent d’Asie, et le chiffre continue à augmenter.
Avec de multiples départements spécialisés dans diverses technologies de pointe (environnement, science de la vie,…), et au vu du succès rencontré avec It4ip, AR Brown pourrait tisser d’autres partenariats avec des entreprises wallonnes offrant le même profil technologique.
L’Awex joue parfaitement son rôle dans ce cas présent. Lors de la dernière mission princière à Tokyo, quelques contrats Wallonie-Japon ont été proposés, l’Awex assurant les contacts entre eux. Et après le succès d’Ogeda, les Japonais semblent plus désireux que jamais de partager des connaissances avec la Wallonie, nouvel eldorado des biotechs.

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page