Innovation: la Belgique devant l’Allemagne, les Pays-Bas et la France

Il y a 2 années
innovations_indikator

Selon un indicateur allemand de l’innovation reposant sur 38 facteurs mesurant la capacité d’innovation d’un pays dans différents domaines (économie, science, enseignement, gouvernement et société), notre pays se classe devant tous ses concurrents directs en matière d’investissements directs étrangers.

Ce classement est effectué chaque année par un consortium de trois instituts de recherche: Fraunhofer ISI (recherche de système et de l’innovation), ZEW (Centre de recherche économique européenne basé en Allemagne) et MERIT (Institut de recherche économique et sociale de l’innovation et de la technologie – Université de Maastricht).

1/ Suisse (76 points)
2/ Singapour (65)
3/ Finlande(60)
4/ Belgique (58)
5/ Suède (56)
6/ Allemagne (56)
7/ Norvège (54)
8/ Pays-Bas (53)
9/ Irlande (53)
10/ Grande-Bretagne (53)
11/ Taiwan (53)
12 Danemark (53)
13/ USA (52)
14/ Autriche (51)
15/ Canada (51)
16/ Australie (51)
17/ France (50)
18/ Corée du Sud (49)
19/ Israël (47)
20/ Japon (40)

Suivent la Tchéquie, l’Espagne, le Portugal, la Chine, la Hongrie, l’Italie, la Russie, la Grèce, la Pologne, l’Afrique du Sud, l’Indonésie, la Turquie, l’Inde, le Brésil et le Mexique, dernier des 35 pays étudiés avec 1 seul point.

La Belgique est donc classée devant nos principaux concurrents en matière d’investissements étrangers (Allemagne, Pays-Bas, Grande-Bretagne et France loin derrière à la 17ème place) et devant les pays majeurs d’Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada, respectivement 13ème et 15ème) et les pays d’Asie (sauf Singapour, avec une maigre 40ème place pour le Japon et la Chine pointant à la 24ème place).

L’étude explique l’excellente 4ème place de la Belgique par le grand nombre de « stars cachées » dans les petits marchés de sous-traitance industrielle.

Elle constate également que le système belge d’innovation est « équilibré », sans grosses faiblesses ni performances exceptionnelles.

L’indicateur de l’innovation est composé de 38 sous-indicateurs mesurant la capacité d’innovation d’un pays dans différents domaines (économie, science, enseignement, gouvernement et société).

Pour ceux qui maîtrisent parfaitement la langue de Goethe et qui voudraient consulter la source : http://www.innovationsindikator.de/home.html

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page