300 millions d’euros pour le rachat du Belge Agriphar

Il y a 2 années
Agriphar

Joli parcours que celui de l’entreprise belge Agriphar: leader européen sur le marché des produits phytosanitaires (herbicides, fongicides et insecticides, notamment), le groupe est entré en négociations exclusives avec l’Américain Platform Specialty Products (PSP) en vue de son rachat pour la modique somme de 300 millions d’euros.

Installé à Ougrée, près de Seraing, et dirigé par Dirk Barrie, Agriphar affiche une solide présence sur le marché européen, via notamment ses filiales en Espagne, France, Grèce et Italie, mais exporte ses produits dans 130 pays et réalisait l’an dernier un chiffre d’affaires de près de 130 millions d’euros.

Le groupe avait déjà tenté de trouver un acheteur il y a quelques années, sans succès. « Nous avions déjà rencontré des acteurs du private equity ces dernières années mais il n’y avait rien de concluant, explique Dirk Barrie, CEO d’Agriphar. Quand PSP a décidé de créer un pôle d’activité agrochimique et nous a contactés, le potentiel pour le développement futur d’Agriphar est apparu tout de suite et le deal a été bouclé en moins de trois mois.« 

Pour Platform Specialty Products, holding industriel actif dans de nombreux secteurs et coté à la Bourse de New York, l’opération permettra au groupe d’exploiter au maximum le potentiel d’une autre acquisition. En avril dernier, PSP avait en effet déjà racheté les activités agrochimiques du géant américain Chemtura. « Il s’agit de l’un de nos principaux concurrents, bien plus gros qu’Agriphar, mais il est surtout actif en Amérique et dans l’hémisphère Sud, ce qui est totalement complémentaire avec notre position actuelle« , explique Dirk Barrie.

Pour le CEO, l’intégration probable des deux structures a de grandes chances de booster les activités de production d’Agriphar sur le site d’Ougrée, récemment modernisé et étendu.

D’après l’ECHO – 06/08/2014

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page