Cefaly fait le buzz

Il y a 2 années
Cefaly - US Model

Le serre-tête anti-migraine de la société Cefaly Technology s’exporte désormais aux États-Unis et en Arabie Saoudite, suite à une mission économique emmenée par l’AWEX.

Le Cefaly®, c’est le premier appareil de neurostimulation externe au monde pour le traitement et la prévention des migraines et des céphalées. Il s’agit d’une innovation technologique wallonne issue de la recherche menée en 2009 par la Société liégeoise Cefaly Technology (anciennement Stx-Med). Depuis, ce dispositif entièrement produit en Wallonie ne cesse de conquérir de nouveaux marchés.

Suite à la présence wallonne encadrée par l’AWEX à l’Arab Health Exhibition de Dubai où de premiers contacts avaient été établis, la PME liégeoise a signé un contrat d’1 million € avec Al Awour Company dans le cadre de la mission économique princière tout récente menée en Arabie Saoudite. Il s’agit d’une PME active dans la distribution médicale, notamment leader du marché saoudien des prothèses auditives, présentant un chiffre d’affaires de 30 millions €.

« La signature de ce contrat est très importante pour notre firme qui se positionne ainsi sur un des marchés les plus importants  du Moyen-Orient, se réjouissent les Dr Pierre Rigaux et Pierre-Yves Muller, les deux fondateurs de Cefaly Technology. Elle confirme l’intérêt grandissant porté à notre produit, le Cefaly, indiqué dans le traitement non invasif et non médicamenteux de la migraine. L’autorisation de mise sur le marché accordée le mois dernier par la FDA aux Etats-Unis en a d’ailleurs renforcé la crédibilité internationale et fut un élément important dans la prise de décision de notre partenaire saoudien, précisent encore les deux fondateurs de la PME liégeoise.»

Cette autorisation par la FDA, dont les critères figurent parmi les plus sévères au monde, est non seulement une reconnaissance de la qualité et de l’efficacité du dispositif mais lui ouvre également de manière quasi-exclusive le marché américain. Un produit concurrent devrait, pour être autorisé par la FDA, démontrer qu’il est substantiellement équivalent au Cefaly d’un point de vue méthode et technique et donc violerait du même coup le brevet US accordé à la société liégeoise.

Le marché US est un des plus importants au monde dans ce secteur. Avec le Cefaly, auquel plus de 600 articles ont été consacrés suite à sa présentation lors du congrès mondial de Philadelphie, la société liégeoise ambitionne de vendre au minimum quelque 3000 pièces par mois dans les trois ans. Cela correspond à un chiffre d’affaires annuel de plus de dix millions de US$.

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page