Philippe Sterckmans, un Wallon au Gabon

Il y a 3 années
Philippe Sterckmans

TEMOIGNAGE – Ce globe-trotter, membre du Réseau des Wallons à l’Étranger, nous raconte son parcours et nous explique comment il participe à la valorisation de la Wallonie.

Pouvez-vous nous raconter le parcours qui vous a amené à orienter votre carrière à l’étranger ?

Faisant partie des belges nés au Zaïre, j’ai toujours ressenti le besoin de m’expatrier. De ce fait, après mes études, j’ai commencé « gentiment » avec la marine marchande. Ensuite, je suis parti en Guyane française pendant trois ans avant de prendre réellement mon « envol » avec le groupe pétrolier TOTAL. J’ai effectué des missions au Yemen, au Congo (Brazzaville), en Angola puis maintenant au Gabon pour une longue durée.

Qu’est-ce qui vous a poussé à rejoindre le réseau des Wallons à l’Étranger?

Le besoin de garder des contacts et la fierté de mettre en avant notre culture et nos compétences afin de remédier à ma « disparition » dans la sphère française. La possibilité également de trouver des compatriotes dans les régions où je me déplace et/ou de pouvoir conseiller à certains de mes collègues de travail les personnes à contacter.

Comment diffusez-vous une bonne image de la Wallonie?

En mettant un point d’honneur à faire valoir nos compétences et les potentialités qui existent chez nous. Mon travail au sein de TOTAL m’amène à rencontrer beaucoup de sociétés sous-traitantes qui pourraient être des partenaires commerciaux potentiels.

Je me trouve actuellement en Afrique mais ayant des attaches avec plusieurs pays en Amérique du sud, j’ai certains projets pour lesquels j’aurai besoin d’assistance. De ce fait, il est possible que dans le réseau je trouve la personne clé…

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page