La Belgique plus attractive grâce à la Wallonie

Il y a 3 années
attractivite-EY

D’après le « Baromètre 2013 de l’Attractivité belge » d’Ernst & Young, la Belgique remonte à la 5e place des pays les plus attirants d’Europe (6e en 2011), sur base du nombre d’investissements étrangers, passés de 153 à 169 (+10,5 %) de 2011 à 2012.

Comme c’est le cas depuis de nombreuses années, ce sont les États-Unis qui restent la première source d’investissement en Belgique avec 41 projets (38 en 2011), devant nos voisins directs, dont la France qui se distingue avec ses 21 projets.

Si la Flandre est passée de 74 à 80 projets d’investissement, c’est principalement à la Wallonie que l’on doit cette remontée nationale. De 39 projets, la Région élève la barre à 52 (+ 30 %), atteignant ainsi son deuxième meilleur score en dix ans (excepté le millésime 2009). Sur l’emploi, les deux régions affichent une remarquable égalité avec une moyenne de 22 emplois créés par projet.

La province de Liège en concentre la moitié, voyant grimper ses projets d’investissement de 9 à 23. Le Hainaut est la deuxième province la plus attractive avec 19 projets en 2012. «  Ces deux provinces sont principalement compétitives sur les plans de la logistique et de la production, quoiqu’elles soient assez diversifiées puisqu’on y trouve représentés les 6 secteurs des pôles de compétitivité  », observe Philippe Suinen, directeur de l’Agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers (Awex).

Le Plan Marshall 2.vert suscite par ailleurs les critiques positives de nos deux interlocuteurs. «  Les secteurs des pôles de compétitivité concentrent plus de la moitié de nos exportations  », précise ainsi Philippe Suinen. «  On perçoit les premiers résultats chiffrés du Plan sur l’attractivité wallonne  », a commenté pour sa part Herwig Joosten, managing partner d’Ernst & Young.

D’après LE SOIR – 7/06/2012

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page