Comment rendre la Belgique plus compétitive?

Il y a 3 années
belgique_competitive

Dans un monde globalisé où les économies émergentes poursuivent leur ascension, on peut s’interroger sur les chances de succès de notre pays. Trouver sa place dans ce nouveau paysage économique ne se limite pas à la Belgique: la question se pose aussi pour l’Europe entière qui doit parvenir à redéfinir son avenir dans le monde.

L’A.S.B.L. Namur Export organise un dîner-débat sur ce thème ce 6 juin 2013 au Domaine de Béronsart (Gesves). Au-delà du repas gastronomique, l’intérêt sera de connaître le point de vue des orateurs, hautement qualifiés pour s’exprimer à ce sujet.

D’un côté, Yves Verschueren, administrateur délégué d’Essenscia, la fédération du secteur de la chimie et des sciences de la vie. Il s’agit de l’une des filières les plus porteuses en Belgique et qui a développé des formations de pointe pour les travailleurs à travers Cefochim.

Amid Faljaoui sera l’autre intervenant: Directeur de Trends-Tendances et rédacteur en chef de Canal Z, il est également l’auteur d’une chronique économique diffusée sur les ondes radiophoniques de la RTBF.

La Belgique dispose d’atouts importants mais sa compétitivité est actuellement mise en danger. Il faut, bien entendu, miser sur l’éducation et la formation et se baser sur une politique de clusters. Mais quelles sont les autres pistes? Et quels sont les freins au progrès?

Les défis économiques doivent nous inciter plus que jamais à encourager la passion pour la recherche, à promouvoir l’esprit d’initiative et à mettre tout en œuvre afin de valoriser l’investissement à long terme dans les secteurs porteurs de résultats pour notre pays.

C’est un défi, un challenge dont l’enjeu est de rester dans le wagon de tête européen. Avec quelles formules de succès pour l’avenir ?

Plus d’informations et inscription

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page