Philippe LAMBERTS pousse les entreprises wallonnes vers la 3ème révolution industrielle

Il y a 4 années
green

Philippe Lamberts, membre effectif belge de la Commission Européenne de l’industrie, de la recherche et de l’énergie ainsi que de la Commission des affaires économiques et monétaires, était présent lors du lancement du 9ème appel à projets, le 4ème, déjà, pour GreenWin !

Les politiques industrielle et environnementale européennes déterminent les choix des législateurs dans les 27 Etats membres de l’Union, c’est pourquoi GreenWin tenait à accueillir un membre actif de la Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie, directement impliqué dans la mise en place de nouvelles stratégies environnementales.

Philippe Lamberts est apprécié pour son franc parler et l’enthousiasme qui l’anime lors de chacune de ses interventions.

Il a rappelé les enjeux environnementaux du 21ème siècle.

Le manque de confiance, l’incertitude des marchés, les problèmes de financement ainsi que la pénurie des compétences sont autant de facteurs qui freinent le développement économique des régions européennes.

C’est pourquoi, aujourd’hui, il va falloir agir, avec courage, prendre les décisions cruciales qui nous engageront pour les décennies à venir. « L’Europe a plus que jamais besoin de mettre son économie réelle au service de la reprise de la croissance économique et du rétablissement de l’emploi ».

Rappelons que l’industrie continue à représenter les 4/5 des exportations européennes et 80 % des investissements du secteur privé dans la recherche et le développement (R&D) proviennent de l’industrie manufacturière.

Les perspectives encourageantes liées à l’écologie industrielle doivent nous convaincre qu’il est de la responsabilité de tous les acteurs économiques et financiers d’investir dans les technologies environnementales innovantes. Plusieurs secteurs technologiques convergent pour jeter les bases de la nouvelle révolution industrielle, fondée sur l’énergie verte, les transports propres, de nouvelles méthodes de production, de nouveaux matériaux et des réseaux de communication « intelligents ».

Les entreprises, et les PME en particulier, ont besoin d’une politique industrielle forte qui leur permette d’être plus compétitives et créatrices d’emplois durables. L’industrie européenne doit développer des technologies innovantes et réalistes qui répondront à la pénurie des matières premières et aux conséquences environnementales provoquées par des années de laxisme dans la gestion des écosystèmes.

GreenWin partage cette conviction qu’il n’y a pas de développement sans une base industrielle solide ; qu’il n’y aura plus d’industrie solide en Europe, singulièrement en Wallonie, sans recherche et sans innovation ; que l’innovation et la technologie doivent aujourd’hui se focaliser sur la prise en compte de l’environnement.

Source: Greenwin

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page