Le Plan Marshall 2.vert, c’est quoi?

Il y a 4 années
Marshall2.vert

Le Plan Marshall 2.vert, tout le monde en Wallonie connaît, ou du moins, en a entendu parler. Il s’agit du plan de redéploiement économique mis en oeuvre par le Gouvernement wallon.

Les plans de relance se succèdent depuis le début des années ’90 et partent tous du même constat: la Wallonie accuse un niveau de chômage important et un taux d’activité économique faible par rapport à ses partenaires belges et européens, qui imposent une prise de conscience collective et une réelle ambition pour la région.

Le Contrat d’Avenir pour la Wallonie

Dès 1999, de nouvelles priorités ont été mises en avant pour redresser la région, portées sur l’esprit d’entreprise et le développement d’activités créatrices d’emplois et de  richesses. Les progrès réalisés dans ce cadre ont fait l’objet d’une évaluation en 2001, qui a mené à une adaptation des objectifs, recentrés autours de quatre plans stratégiques, développés en concertation avec les partenaires sociaux :

• Création d’activités (n°1)
• Développement du capital humain, des connaissances et du savoir-faire (n°2)
• Inclusion sociale (n°3)
• Développement territorial équilibré (n°4)

Pour la première fois, la Wallonie avait établi des objectifs chiffrés, des indicateurs  d’évaluation et un calendrier précis. Par contre, cette initiative ne bénéficiait pas encore  d’un budget propre. Ces travaux allaient donner naissance au premier Plan Marshall.

Plan Marshall initial, 2.0 et 2.vert

Les différents plans qui ont suivi ont vu les priorités se concentrer sur les deux premiers points, en les déclinant en plusieurs axes.  Ils ont notamment permis de créer les pôles de compétitivité qui furent définis en fonction de leur potentiel de développement et d’innovation ainsi que de leur importance stratégique pour l’avenir de la Wallonie : Skywin (aéronautique et aérospatial), Wagralim (agro-industrie), Mecatech (génie mécanique), Biowin (santé), Logistics in Wallonia (transport & logistique) et Greenwin(technologies environnementales). Un vaste réseau s’est formé autour de chacun de ces pôles, rassemblant des entreprises, universités, centres de recherche et de formation. Ces collaborations ont désormais atteint une masse critique suffisante pour dynamiser les exportations et améliorer la visibilité de la région pour attirer les investissements étrangers.

Le Plan Marshall 2.vert, en cours actuellement, a pour objectif de poursuivre les efforts de relance de l’économie initiés par les plans précédents, d’accélérer la sortie de crise et, davantage que par le passé, d’ancrer la région dans une logique de développement durable.

En attendant Horizon 2022

Source: www.uwe.be 

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page