Investissements étrangers: encore une fois, la Wallonie tire son épingle du jeu!

Il y a 4 années
EY2

Selon un article de l’Echo, la Belgique ne séduirait plus les investisseurs étrangers. Néanmoins, quand on regarde les chiffres d’un peu plus près, on constate qu’ils sont loin d’être mauvais pour le sud du pays.

 

Si l’on s’en tient au nombre de projets d’investissements (implantations et extensions confondues) la Wallonie a connu une hausse de 25% pendant que Bruxelles doublait ce nombre. On sait aussi que le montant des investissements étrangers en Wallonie a battu des records en 2011 (plus d’1,6 milliard d’euros), tout comme la création d’emplois (2408, soit une hausse de 68%).

 

La présentation de la division des investissements étrangers de l’AWEx reprend l’ensemble des chiffres significatifs à ce sujet pour la Wallonie en 2011.

 

Pourquoi la moyenne nationale a-t-elle régressé dans ce cas?

Comparaison 2010-2011 - Cliquez pour agrandir

 

Le professeur Leo Sleuwaegen l’attribue à la déindustrialisation qui est devenue une réalité, particulièrement en Flandre. Monsieur Joosten, d’Ernst&Young, explique que certains investisseurs américains se demandent si la Belgique a désormais un gouvernement et recommande notamment sans surprise une baisse des charges sur les salaires.

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page