Vu de France, le modèle belge supplante l’allemand!

Il y a 5 années
graphique

Le modèle allemand ne cesse d’attiser les convoitises de ce côté du Rhin. Mais un débat a surgi en France, où le modèle à suivre serait… belge, et même wallon en particulier.

Tout est parti de cette opinion du directeur général de l’Ecole supérieure de commerce de Dijon, publiée sur le site Huffington Post France : la Belgique réussit le tour de force de surmonter tous ses handicaps institutionnels et économiques pour faire pencher du bon côté la balance de son commerce extérieur, là où la France a pulvérisé l’an passé le triste record de l’année 2008.

Il faut aussi noter que la Wallonie exporte plus (44 milliards) qu’elle n’importe (31 milliards), alors que la Flandre est déficitaire, tout comme la région de Bruxelles.

Parmi les atouts du pays figure son ouverture à de nombreux marchés européens : La France, l’Allemagne et les Pays-Bas représentent à eux seuls la moitié des exportations belges, ce qui a pour effet de neutraliser une partie du handicap d’un euro fort.

La Belgique peut aussi compter sur sa spécialisation : chimie organique et plastique, industrie pharmaceutique, produits pétroliers, automobile et diamants. Quelques secteurs clés sur lesquels le pays concentre toute son énergie.

Le pays présente aussi l’avantage de produire ses produits localement, et pas dans les pays européens à bas salaires, et elle est parvenue à s’orienter vers la production à haute valeur ajoutée, en misant sur l’innovation.

Le Soir – 28 mars 2012

Vos outils :

  • Bookmark this page
  • Imprimer cette page